Auteur Sujet: Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7  (Lu 28264 fois)

Hors ligne x00x

  • Global Moderator
  • OCT Master
  • *****
  • Auteur du sujet
  • Messages: 5570
  • Bon Pied, Bon oeil
Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« le: mardi 28 septembre 2010 à 10:50 »
Citer
Mémo de base sur l'overclocking des cores i3/5/i7. -- pré-tutoriel --

A pour but de vous aiguiller sur les paramètres à prendre en compte lorsque vous tentez d'overclocker votre système.
Ce mémo est purement objectif selon ma propre expérience et globalise sommairement les fonctions et définitions indispensables à la réussite non pas de votre overclocking, mais de votre compréhension de l'overclocking.



Informations: Ca fonctionne comment un processeur ?

Les composants de base qui composent l'architecture Intel  sont les Processeurs ( core ), contrôleur mémoire et I/O du contrôleur.

Ces composants sont architecturés autour d'une mémoire non volatile, des alimentations et de "portes" logiques.

Les composants représentés sont les suivants:

 • IOH - I/O Hub
 • ICH - I/O Controller Hub
 • SCH - System Controller Hub
 • MCH - Memory Controller Hub

 Les interfaces sont indiquées:

 • FSB - Front Side Bus
 • QPI - Quick Path Interconnect
 • DMI - Direct Media Interface



Sur les schémas suivants, on peut constater les differences entre les deux architectures Core2 et i7 et notablement le deplacement du bloc memoire :
Architecture Core 2 duo
[img height=222 width=345]https://lh6.googleusercontent.com/-pegUpJQf8jM/ToN662LDYsI/AAAAAAAAAfM/4wLZQ7-9ZxE/core%2525C2%2525B2duo.jpg[/img]


Architecture i7

Dans tous les cas, les flux d'informations de base transitant dans une architecture Intel utilisent la mémoire et le In/Out ( entrée / sorties ) du contrôleur.

Pendant la mise sous tension ou réinitialisation du système, le BIOS configure les contrôleurs de mémoire et d' I/O sur la mémoire de l' unité centrale.
Le processeur peut contrôler le flux de données, ou des dispositifs d' I/O peuvent directement gerer le transfert de données vers et à partir de la mémoire système, ou dans certains cas, directement entre les autres péripheriques ( cartes filles ).

Le processeur va utiliser les données à partir des périphériques externes qui ont été alloués en mémoire ( allocation des IRQ ), où il peut alors transférer directement des données vers et à partir des I/O ainsi que de la mémoire.
Le processeur peut également accéder directement aux I/O sans utiliser la mémoire en utilisant deux plages d'adresses séparées.



Composition et compréhension d'un processeur:



Sur le schéma ci dessus est représenté les blocs qui composent la base d'un processeur selon son architecture, en l'occurence le Core 2 Duo dans cet exemple avant de revenir sur l'architecture i7.

Caches et Pipelines:

Les unités d'exécution composées de multiples unités spécialisées pour des opérations sont le siege du traitement des instructions.

Ces unités d'exécution sont alimentées en information par des canalisations qui ordonnent le code et les données pour atteindre les performances optimales dans le traitement des taches allouées au processeur.

On appelle ces canaux Pipelines et ces derniers vont donc "canaliser" ces données au travers des caches du processeur.

Ce n'est plus une surprise mais il ya plusieurs niveaux de cache à travers l'architecture d'un CPU.
Les caches les plus proches des unités d'exécution sont les plus petit en taille mais les plus nombreux et les plus rapides (les plus onéreux aussi ): Les caches L1.

Cette memoire cache L1 intégrée à même le processeur est conçue pour fonctionner à haute vitesse avec de faibles latence d'accès et est organisée pour traiter une largeur de données complète instruite par le pipeline du processeur, on rappellera le terme DATA Cache.

Le rassemblement de ces data caches L1 forment une ligne de cache ou largeur de cache ( largeur de bus ).

Vient ensuite le cache L2, utilisé pour nourrir les caches L1:
Le cache L2 est plus grand que les caches L1  mais possède un temps d'accès plus long, le CPU tente alors d'optimiser l' utilisation des pipelines et des caches pour maximiser les performances, d'ailleurs, la façon dont le logiciel est écrit peut avoir une spectaculaire incidence sur l'efficacité du cache et l'utilisation du pipeline ( cas que l'on retrouve en bench SuperPI et des differences de scores sont notables entre les differentes architectures ).

L' architecture du processeur est une option qui dicte la façon dont le cache et les pipelines travaillent ensemble ( optimisation des architectures ).

Le processeur utilise le front side bus FSB pour transférer le code et les données, en provenance d'autres composants au travers du MCH.
Le bus frontal est né lors de l'adjonction du cache L2 au core mais ce dernier ne fut pas intégré au sein meme du core et l'utilisation d'un bus complémentaire etait indispensable ( le bus arriere BackSideBus ).

Le FSB

Le bus frontal (FSB) est l'interface que le CPU utilise pour accéder aux informations externes.
Le FSB est géré par deux composants dont le plus commun utilise une logique à transistors de type Gunning , c'est ce fameux GTL qui permet à deux périphériques de partager le même bus.

Actuellement, la commande de synchronisation des données en cours de lecture/écriture sur le FSB utilise un signal envoyé de manière synchrone avec l'adresse et l'ordonnancement des données des péripheriques liés au processeur.

C'est cette synchronisation qui à permis d'obtenir des valeurs plus hautes de frequence FSB (de 133 à 266MHZ, puis 333MHZ jusqu'à 400MHz).
Cette synchronisation a aussi permis la gestion d'horloges multiples permettant la parité des frequences/données ( data rate ) et qui à donné naissance au QuadPumped.

La vitesse du FSB est communément référencée par le débit et non la fréquence d'horloge de base en raison du quadPump :

1333 (MT/s) est basé sur une base de 333 MHz d'horloge par exemple.

Cela améliore la bande passante des commandes en permettant à de nouvelles demandes d'instructions d'être émises avant que les transactions précédentes soient completement efféctuées.



MCH, contrôleur memoire ... A quelle vitesse le contrôleur va poinconner votre ticket surtout si vous prenez tout votre temps pour le lui donner :)

Le processeur se connecte au MCH par le FSB qui a été décrit précédemment.

L'unité  FSB dans le MCH est responsable de la cohérence des données transitant au travers du cache processeur.

Si les données à l'adresse demandée n'est pas presente dans le cache du processeur, ou les données en mémoire sont plus récente que celle en attente, le contrôleur mémoire formalise la récupération des données à cette adresse ( en gros, le controleur vous demande de vous depecher ).

Les transferts de données entre le processeur et la mémoire sont sur 64 bits mais le processeur va et peut utiliser 8bits sur la nouvelle demande de 64 bits pour eviter toute saturation ( 8 bits sortent pour que 8 rentrent jusqu'à réequilibrage des pacquets entier de 64bits ).

Le controleur memoire MCH est configuré par le BIOS pour pouvoir supporter des vitesses et des tailles memoire RAM et c'est lui qui interfere directement dans le rafraichissement des données en banque RAM si initialement configuré.

Le type spécifique, la taille et la vitesse de la mémoire pouvant etre pris en charge, varie selon le modèle de MCH.

DMI

Le Direct Media Interface (DMI) dans le MCH est une interface gerant les liens vers le Hub I/O Controller (ICH).

Composé de quatre liaisons dédiées pour transmettre et recevoir des instructions directement par le nombre de brochages appariés:
Ces liaisons en série sont désignées comme des "Couloirs" et toutes utilisent la signalisation différentielle. Ainsi, le DMI apparié par 4 voies de transmission et de
 2 voies de reception multiplié par la signalisation différentielle au nombre de 2 [(2x4)x(2x4)x2=32, ce 32 correspondant au nombre de broches du circuit].

ce signal DMI vous parlera si je vous dis 2.5GT/s, 5GT/s etc .... d'où le PCI Express (PCIe),  interface possédant la plus forte bande passante E/S.

Le nombre de voies PCIe peut varier en fonction du MCH utilisé et sera généralement un multiple de 8.
Une largeur commune est de 16 voies et c'est la largeur maximale pour les cartes graphiques PCIe actuelles alors vous me direz, les cartes meres se targuant de 32 voies, c'est de l'arnaque ? oui et non, tout depend comme cité juste avant du controlleur memoire employé et si ce dernier peut utiliser 32 voies, alors cela peut donner naissance au scalable link 16x, soit deux cartes graphiques appariées sur deux ports PCie 16 voies ou 16x pour faire simple.

On retrouve aussi les cas de cartes meres brochées avec 4 ports PCIe voire plus, dans ce cas, cela sera configuré comme tel si les ports sont occupés ainsi:

  • 16x
  • 16x+16x
  • 16x+16x+8x
  • 16x+8x+8x+4x
32X ? unique ... ca ne sert à rien ( en attendant des cartes graphiques gerant 32 voies ).

 donc, le PCIe utilise de meme facon la gestion des données que le DMI, mais ce dernier peut s'octroyer des vitesses de transfert plus élevées.

La spécification des données est notée sous la forme de taux allant à 2,5 Go/s par voie (valeur du DMI).

La deuxième génération de PCIe est maintenant disponible et double le débit de données à 5Go/s ( je reviendrais sur le PCIe 3 plus tard ).
De nombreuses versions de MCH possedent aujourd'hui des contrôleurs graphiques en leur sein et sans rentrer dans le detail pour l'instant mais à la base, cela adjoint des capacités d'accélération 2D et 3D plus ou moins évoluées selon les modèles.


Le contrôleur I/O ou ICH

Les I/O Controller Hub (ICH) fournissent de nombreuses E/S et s'occupent de la gestion de nombreux périphériques existants depuis 1980.

Celui-ci intègre le support des principales fonctions de gestion des plate-forme tel que la puissance de séquençage, gestion ACPI, les contrôles de vitesse des ventilateurs, calendriers,réinitialisations, etc. Ces fonctions sont essentielles au bon fonctionnement du système et sont souvent négligées par les
concepteurs d'ordinateurs.

L'ICH est utilisé pour contrôler les séquences de réinitialisation et souvent la puissance de séquençage d'autres composants du système, il gere les etats des alimentations distinctes qui sont nécessaires à l'allumage / exctinction des systemes.

Il est etroitement lié à  l'horloge temps réel (RTC) qui doit avoir un oscillateur de 32.768KHz en cours d'exécution avant le demarrage et gestion des sequences. l'ICH communique avec l'IOH/MCH lors des événements cycliques de réinitialisation tout en les rendant plus sécuritaires. Par exemple, un message d'avertissement sera envoyé via l'interface DMI avant une réinitialisation pour permettre les transactions completes SMBUS ou mémoire avant la réinitialisation.


L'ICH fait office d'un pont ou d'un contrôleur pour une variété d'interfaces informatiques permettant au concepteur du système de choisir parmi un large éventail de périphériques.

• Interface PCI fonctionne à 33MHz et permet la gestion d'un certain nombre de
peripheriques maîtres sur le bus externe.
L'ICH agit en tant qu'arbitre central et des composants à la racine du bus PCI.

• PCI Express dont le nombre de ports varie avec le produit, mais est généralement de l'ordre de 1 à 4 et d'une largeur de bus de x1 à x16 ( 32x ) soutenant des vitesses de 2,5 Go/s à 5Go/s pour le PCIe 2.0 et sans equivoque, le PCie 3 qui devrait gerer des transferts de l'ordre de 8Go/s.

• Serial ATA (SATA) utilisant à la fois les E/S et la gestion avancée de l'interface de contrôleur hôte (AHCI) mémoire en utilisant le mapped I/O ainsi que des fonctionnalités avancées permettant le hot-plug et le Native Command Queuing.
En rappel, le SATA II qui prend en charge le transfert de données avec des taux de 1,5 Gb/s et 3 Gb/s et de 6Gb/s avec le SATA III.

• Integrated Drive Electronics (IDE), contrôleurs également utilisés pour le contrôle des disques durs, et peripheriques optiques.
Ils ont été remplacés dans certaines plates-formes par la nouvelle interface SATA, car il offre une meilleure performance.

• Universal Serial Bus (USB), avec l'USB 2.0 (jusqu'à 480Mb/s) et l'USB 3.0 ( jusqu'à 5Gb/s ) qui est un controlleur de gestion de peripheriques externes "à chaud".

• Usage général I/O (GPIO) gestionnaire systeme par cavaliers ou microcontrolleurs et configurable pour causer des interruptions ou des événements de réveil.

• Système de gestion de bus SM  :whip2: .
L'interface hôte SMBus permet au processeur de communiquer avec les esclaves SMBus. Cette interface est également compatible avec la plupart des appareils I2C incluant la fonctionnalité esclave mettant en oeuvre le Host Notify protocol. L'hôte contrôleur prend en charge huit protocoles de commande de l'interface SMBus (System Management Bus (SMBus), version 2.0):
Commande rapide, Byte Envoyer, recevoir Byte, écriture octet/mot, Lire octet/mot, Processus d'appel, bloc de lecture/écriture, et notifie l'hôte.

• Interface périphérique série (SPI) est utilisé pour interfacer le flashage du BIOS et contenant les dispositifs de démarrage firmware et le code d'initialisation.
Jusqu'à 2 SPI flash fonctionnant à 33 MHz peuvent être connectés. Notez que les périphériques flash raccordés à l'interface LPC deviennent rapidement obsolètes et le SPI devrait être l'interface standard pour les flash BIOS à l'avenir.
L'ICH est toujours un maître sur l'interface SPI.

• Low Pin Count Interface (LPC) Cette interface remplace le bus ISA initialement développé par IBM dans les années 1980, mais utilise seulement 7 signaux
plus une horloge. Il peut être utilisé pour se connecter à un des dispositifs divers à basse vitesse qui ne nécessitent pas la bande passante du PCI ou du PCI Express . Cette interface est généralement utilisée pour l'interface avec la gestion Super I/O des dispositifs invoquant de nombreuses interfaces telles que le pilote du contrôleur de disquettes, clavier PS2/souris, dispositifs de pointages, ports commandes, ports series.

• JTAG Boundary Scan permet de tester une carte après assemblage.

L'ICH intègre de nombreux périphériques de support qui remplacent de nombreux composants externes:

• Horloge temps réel (RTC): Le RTC est compatible avec le chipset Motorola MC146818A . Il contient 256 octets de RAM qui peuvent être sauvegardés
avec une batterie de 3V. 
242 octets sont disponibles pour une gestion specifique tandis que le restant est dédié à la fonction d'horloge. Le RTC peut générer des événements jusqu'à 30 jours ( evenement de type Wake up par ex ). Un oscillateur à quartz ( cristal ) de 32,768 KHz est requis pour le fonctionnement.

• High Precision Event Timers sont des minuteries haute precision qui peuvent être utilisés pour générer des interruptions périodiques ou one-shot. Il ya 8
comparateurs partageant un compteur commun qui est cadencé par un oscillateur de 14,31818 MHz.

•Advanced Programmable Interrupt Controller (APIC) est un contrôleur d'interruption moderne que le 82C59 ( L'ICH contient deux contrôleurs DMA 82C37, deux contrôleurs d'interruption ISA Compatible 82C59 et trois timer 82C54 à intervalle programmable équivalents)..
Il gere les gestionnaires multiples d'interruptions multiprocesseurs et permet d'être dirigé vers un processeur spécifique. L'APIC d'E/S dans l' ICH peut prendre en charge jusqu'à 24 vecteurs d'interruption et peut travailler en collaboration etroite avec l' I/O APIC dans d'autres interfaces (comme les IOH). .. barbare  :P


Voila à peu pres les bases fondamentales d'un CPU et les corrélations entourées par la gestion du BIOS ( Basic I/O Systeme ), en tache de vous eclairer sur ces principes importants.



Revenons sur le cas des architectures i7:

Le processeur Intel ® Core ™ i7 est une nouvelle architecture basée sur un process de gravure de 45 nm et conçu pour offrir des performances élevées avec un rendement de puissance équilibré. Il introduit plusieurs nouvelles technologies et fonctionnalités au regard de l'ancienne architecture Core²Duo:

• Contrôleur mémoire intégré à 3 canaux supportant la norme DDR3 jusqu'à 1333 MT/s.
Le contrôleur mémoire offre une bande passante mesurée à plus de 28 Go/sec avec une faible latence.
• Adjonction d'un cache L2 par cœur. Ce cache se trouve entre le cache L1 dédié et le cache L3 partagé.
• Une nouvelle interface liaison point par point est inaugurée : Intel ® QuickPath Interconnect. Cette interface remplace le bus frontal des anciennes architectures.
• Simultaneous Multi-Threading (SMT). SMT permet un noyau physique d'apparaitre comme deux cœurs logiques à un logiciel ( 4 à 6 coeurs physiques generant 8 à 12 coeurs logiques ).


... à suivre






les principales tensions

CPU vCore: Cette valeur est liée à la fréquence du processeur. Si vous souhaitez obtenir quelques alléchants MHZ, vous devrez ajouter  de la tension au CPU. Le vCore  est étroitement lié aussi à la température finale que vous allez obtenir ainsi qu'à la consommation d'énergie mais aussi à la durée de vie de votre processeur.



QPI / VTT / IMC Voltage: l'augmentation de cette valeur sera nécessaire lors de l'overclocking de votre BCLK ( base clock défini à 133MHZ actuellement ) et la fréquence des modules  RAM. Il collabore à la stabilisation de la fréquence RAM, les timings et la fréquence du QPI ( 2x la frequence RAM) . Si vous visez un BCLK élevé, vous devrez augmenter la tension du pont QPI / VTT.



VDIMM / DRAM Voltage: Relatif à la mémoire RAM, vous en aurez besoin pour augmenter la tension VDIMM pour l'obtention de fréquences élevées . A l'inverse du vCore CPU, les modules mémoires n'auront pas forcement besoin d'une tension monstre pour une fréquence à atteindre, les circuits sont en effet "limités" par le fait que l'augmentation d'une tension trop largement supérieure à ce qui est prévu ne permettra pas pour autant d'obtenir des fréquences plus élevées que la normale, qui puis est, au risque de griller le contrôleur interne qui a migré, rappelons le, au sein du processeur d'où la spécification maximale des 1.65V imposée par Intel.
 
[Le VDIMM pourra s' échelonner tout au plus aux 450-500 millivolts supérieurs à la tension QPI / VTT définie sinon, vous pourriez endommager votre CPU.A titre d'exemple, pour une tension vdimm bloquée à 1.65V, la tension QPI / VTT ne devra pas descendre sous 1.2V et pour une tension QPI /VTT de 1.35V, la tension Vdimm devra s'étalonner sur 1.75V~1.80V.] voila ce qui est dit un peu partout.

 A l'heure actuelle, nous avons maintenant à disposition des kits mémoires "certifiés" pour fonctionner à une tension maximale préconisée de 1.65V sans risques notoires pour le contrôleur mémoire. ... lol je dis

Mes recommandations:

Pour un V QPI de 1.20V, le VDIMM peut etre réglé à 1.35V mais les normes sont de 1.50V ( à l'epoque de la polémique ) il y a de la marge.

Aujourd'hui, il existe des barrettes normes JEDEC Low Voltage à 1.35V, donc QPI Voltage par defaut à 1.10V ( spécification INTEL ).

Pour un V DIMM de 1.65V, on regle donc sont V QPI ( ou Vtt qpi ) sur 1.35V, c'est le mieux, c'est ce que BifrÖst Préconise.




Des "phénomenes" d'overshoot se produisent lors des etats de repos et de charge, l'overshoot est un dépassement toléré dans le positif ou le negatif d'une tension de moyenne dans une zone active du CPU et lorsque l'on overclock, les tensions de "base" etant tres differentes, le phénomene d'overshoot peut s'averer dangereux ( c'est similaire à une surtention dans un Reseau éléctrique ... la différence de tension entre deux potentiels ).

[img height=230 width=585]http://www.octeam.fr/forum/index.php?action=dlattach;topic=3019.0;attach=6404;image[/img]voila le danger des 0.50V à ne pas dépasser pendant 25ùsecondes.


Donc, en tenant compte de VDIMM - Vqpi - ~OVc cela donne 0.35V à 0.01 pres.

Je preconise donc que pour un Vdimm de 1.65 /1.66V, vous regliez votre tension QPI à 1.35V ( une marge sur un pic de 20 mv pendant 25ùs est moins dangeureuse ) est


CPU PLL Voltage: Augmenter cette valeur aide à stabiliser l'overclocking du processeur. Trop de tension peut grandement influer sur la durée de vie du CPU. Dans la majorité des cas, la fonction AUTO est plus que suffisante, le réglage manuel est employé pour "affiner" ou lors de grosses séances d'overclocking.



IOH Voltage: Il joue sur l'augmentation du BCLK surtout lors de fréquences élevées. Géré en AUTO par la carte mère est, dans la majorité des cas, amplement suffisant.



ICH Voltage: Généralement lié aux périphériques "secondaires" gérés par le Southbridge, en AUTO ou bloqué à la valeur de référence est suffisant.





Mémo des tensions nominales:


le vCore CPU est normalement fixé autour de 1,20 volts.

Selon les types de refroidissement, 1.25V est la tension à employer avec les radiateurs fournis ( stock ).

Avec les refroidissements AIR spécialisés, 1.40V est une tension maximale que je préconise, de même pour les kits watercooling légers.

Sur du watercooling haut de gamme, du "lourd" ::) , 1.50 voire 1.55V sont des tensions à ne pas dépasser en général, la limite de température est vite atteinte faute au phénomène logarithmique commun à tout système ou "ensembles" par la loi au carré car plus la fréquence à obtenir est haute et plus la tension demandée est élevée et plus le dégagement calorifique sera important mais d'une façon exponentielle et approximativement proportionnelle au carré.

on pourrait même introduire la constante de PLANCK, mais nous entrons dans le domaine de la physique quantique et quant à revenir sur les systèmes de refroidissement et en vulgarisant au maximum, tu veux roxxer ton poney, donne lui ce qu'il faut :D

les tensions QPI / IMC / VTT fonctionnent à 1.1v-1.2v initialement et sont suffisantes pour de légers Overclock.
Comme expliqué plus haut, gardez à l'esprit que cette tension est aussi liée au Vdimm.

Le VDIMM gère donc la tension des modules Mémoires et est fortement lié à la recommandation Intel de ne pas dépasser 1.65V.

 J'ai toutefois fait fonctionner un kit mémoire à la tension de 1.75V sans constater de dégâts, même dans le temps mais prudence reste de mise !.







Les fréquences



CPU Frequency: Cette fréquence est calculée en multipliant le ratio multiplicateur du CPU par le base clock ( BCLK ). C'est le facteur le plus important dans l'obtention d'une fréquence lors de vos séances d'overclocking.



BCLK: C'est une valeur "clé" jouant sur toutes les autres valeurs obtenues par ratio vis à vis de la fréquence BCLK initiale. une augmentation du BCLK augmente automatiquement les fréquences RAM, QPI et bien entendu CPU.



QPI Fréquency:  Ou Quick Path Interconnect. C'est le bus de communication qui transite directement entre  le processeur et la mémoire. le contrôleur mémoire ayant migré au sein du processeur, ce bus ne transite donc plus par le Northbridge comme autrefois.
Il contrôle la vitesse globale de la bande passante et reste efficace si l'équilibre est donné entre la fréquence processeur et la fréquence contrôleur mémoire et les modules mémoires.



Uncore Fréquency: Cette valeur est relative à la fréquence du contrôleur mémoire.
Similaires aux fréquences QPI, il doit être réglé au moins à deux fois la valeur de la fréquence RAM.
L'augmentation de cette fréquence Uncore influe sur la performance globale et il est bon de soulever que c'est une fréquence assez sensible lors d'OC et souvent facteur d'instabilité faute de vouloir être trop gourmand ;) .

exemples:
dual channel>RAM 1600MHZ, prendre en compte la valeur ,nominale soit 800MHZ, UNcore:  RAMx2 soit 800x2=1600MHZ Uncore
Tri channel> RAM 1600MHZ, soit 800MHZ, uncore = 800 x3= 2400MHZ



Coefficient multiplicateur du processeur
:  Le fameux ratio multiplicateur jouant directement sur la fréquence finale du processeur.

Relativement manipulable, il peut être plus élevé lorsque la fonction TurboBoost d'intel est activée. On peut le retrouver débloqué sur certaines versions de processeurs tels que les ES, extrême édition et récemment, les versions K.
C'est sur ces versions CPU que l'on devra influencer le vCore si l'on sort un peu trop des sentiers battus.



Mémoire RAM multiplicateur/ratio
:  Multiplicateur ou diviseur directement lié au BCLK ainsi qu'à l'obtention de la vitesse finale mémoire.

Assez tordu à manipuler pour l'obtention de hautes fréquences car il faut manipuler son ratio vis à vis des échelons de fréquences pouvant être obtenus en fonction de la propension qu'ont les modules mémoires à pouvoir suivre la cadence.

Peut grandement influer sur la fréquence maximale du BCLK, à ratio CPU maximum, le BCLK se retrouvera bloqué si la fréquence mémoire maximale est atteinte d'où mon énergie dépensée à trouver des kits mémoires qui roxxent bien sur les fréquences supérieures :D .



CPU EIST et Speedstep et copains
: regroupent les fonctions d'économie d'énergie influant pour beaucoup sur les températures et sur la consommation d'énergie. facteur influençant la stabilité du système dans le mauvais sens et il est donc préférable de désactiver ces fonctions lorsque les fréquences plus élevées doivent être stabilisées manuellement ( en général à partir de 3.8GHZ ).



Turbo Boost: Permet d'augmenter les multiplicateurs CPU indépendamment pour chacun des cœurs en rehaussant le/les ratios processeur de 1 à 4X . Préférentiellement désactivé lors de l'overclocking hormis lorsque l'on fait joujou sur les ratio " bas" et que l'on souhaite atteindre le max clock par turbo.



Load Line calibration
:  ou vDroop , cette fonction augmente ou stabilise la tension du processeur lors des états de charge. Étroitement lié à la qualité de l'étage d'alimentation de la carte mère
( pour peu que l'alimentation principale reste et soit le plus stable en amont ).


PCI-E Fréquency: la norme est fixée à 100 MHz et peut légèrement influencer l'overclocking du système ainsi que le GPU.

je définie la valeur à 101MHZ dans la majorité des cas mais il m'arrive parfois de me faire flasher à 120MHZ en plein bench et à la volée me permettant parfois de grappiller de substantiels points si je n'ai pas eu de BSOD auparavant, donc à manipuler avec précaution car valeur très sensible à l'instabilité.







Les erreurs de type BSOD ou Blue Screen Of death. ( à imprimer et à garder sous le coude, ca vous facilitera la vie :) )


BSOD code 101: Augmenter le vCore CPU de 0.025 et retenter encore +0.025 si à nouveau ce BSOD. ( vous pouvez faire un écart de +0.5V aussi :D )

BSOD code 124: Augmenter ou diminuer le QPI / VTT / uncore par + ou - 0,25V.
Une norme de 1.35V voire 1.375 V est le maximum recommandable.
Le Vcore peut etre aussi insuffisant.

BSOD code 116 : voltage IOH insuffisant et / ou vous pouvez aussi tentez d'augmenter tres légèrement la frequence PCI-e à 101MHZ par exemple.

BSOD code 050 : RAM timings tension RAM insuffisante Verifiez la fréquence Uncore Uclk qui peut etre trop haute, peut aussi etre provoqué par un controlleur memoire de mauvaise qualité ( exemple des core i5 et i3 qui ingurgitent mal les hautes fréquences RAM ).

BSOD code 1A:  message complet > 0x0000001a MEMORY_MANAGEMENT, ici, il n' y a pas photo, ca tourne autour de la mémoire vive, donc vérifiez si les tensions sont suffisantes ou si les timings ne sont pas trop serrés. sinon, une ou plusieurs barrettes mémoires sont défaillantes.


Autres erreurs moins fréquentes recencées ( Thx Choupy ):

0x0A = RAM/IMC instable, augmenter la tension QPI en premier, et si aucun effet le Vcore.
0x1E = increase vcore
0x9C = Augmenter le QPI/VTT, PLL le Vcore peut aider aussi pour ce message.
0x3B = increase vcore
0xD1 = QPI/VTT, Augmenter / Descendre si nécessaire.
0x9C = Augmenter le QPI/VTT, PLL le Vcore peut aider aussi pour ce message.
0x18 = RSD pointer .... je cherche ^^








Questions suggestions ? : Open bar  ;D
« Modifié: samedi 31 décembre 2011 à 10:18 par BifrÖst »
Un pov´ PC boiteux  :o

Hors ligne julolagum

  • Xtrem de rien du tout....
  • OCT Passionné
  • ***
  • Messages: 213
  • Qui peut le + peut le -
    • CPU: Core I3 540 @ 4.616 Ghz
    • CG: AMD 5850 Sapphire
    • Ma page Facebook
Re : Mémo de base sur l'overclocking des cores i3/5/i7
« Réponse #1 le: mardi 28 septembre 2010 à 19:32 »
Excellent que dire de plus bravo a toi très bon mémo !!!!!


Hors ligne Tof

  • OCT Elite
  • *****
  • Messages: 810
    • CPU: I7-3930K@ 4.40 Ghz H100 Push-Pull
    • CG: Crossfire 7970HD Gigabyte OC
Re : Mémo de base sur l'overclocking des cores i3/5/i7
« Réponse #2 le: mardi 28 septembre 2010 à 19:52 »
trés bon resumé merci pour ton boulot  :)

Hors ligne Laurent

  • The Geek Man!!
  • Global Moderator
  • OCT Master
  • *****
  • Messages: 7025
  • Du Bon coté de la force===>AMD
    • CPU: i7 2600K ======OC H24 4GHZ
    • CG: R9 290 ===OC H24 1100/1400
    • octeam
Re : Mémo de base sur l'overclocking des cores i3/5/i7
« Réponse #3 le: mardi 28 septembre 2010 à 19:53 »
C'est ce qui nous manquer!!!!

Tu es "THE BOSS"
MOD [GEEK BLUE]
Cooler Master Centurion 590 façade latéral plexi
Cooler Master Silent Pro 1000W
Carte mère: Asus P8Z68 Deluxe
Processeur: I7 2600K
Mémoire: Corsair Dominator Platinum Light Bar 2x4Go Pc 17000
Ventirad: H70 Puch-Pull Enermax Appolich 120mm
Carte Graphique: Sapphire R9 290 Tri-X
Disque Dur OS: SSD Samsung 840 Evo 250Go
Disque Dur Donnée : WD 1To et Velociraptor 250 Go
Rhéobus: Lian LI PT-FN04
Moniteur: Dual Screen Acer GD245HQ

Hors ligne x00x

  • Global Moderator
  • OCT Master
  • *****
  • Auteur du sujet
  • Messages: 5570
  • Bon Pied, Bon oeil
Re : Mémo de base sur l'overclocking des cores i3/5/i7
« Réponse #4 le: mardi 28 septembre 2010 à 20:21 »
ce n'est qu'un début puisque je m'attaque aux divers BSOD ( d'ou mes OC de cet aprem :D ) et comment regler le problème ( avec quels paramètres ).

puis on s'attaquera à l'overclocking proprement dit avec des exemples par cartes meres ( avec votre concours ;) )

et je m'attacherais plus tard à vous démontrer qu'en soignant les timings RAM, surtout ceux qu'on laisse de coté parce qu'on ne sait pas trop ce que c'est, que l'on peut arriver à gagner en performance.
Un pov´ PC boiteux  :o

Hors ligne x00x

  • Global Moderator
  • OCT Master
  • *****
  • Auteur du sujet
  • Messages: 5570
  • Bon Pied, Bon oeil
Re : Mémo de base sur l'overclocking des cores i3/5/i7
« Réponse #5 le: mardi 28 septembre 2010 à 21:07 »
update rajoutée: BSOD
Un pov´ PC boiteux  :o

Hors ligne Choupy

  • OCT Master
  • ******
  • Messages: 1466
    • CPU: I7 6700K
    • CG: Sli 670 bios mod
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #6 le: dimanche 23 janvier 2011 à 20:20 »
Je sais pas si ton Post ne concerne que le socket 1156 mais j'ai trouver cela aussi qui m'a bien aider pour les BSOD valable pour des I7 Socket 1366 , je pense que sa doit être pareil.

0x0A = RAM/IMC instable, augmenter la tension QPI en premier, et si aucun effet le Vcore.
0x1E = increase vcore
0x3B = increase vcore
0xD1 = QPI/VTT, Augmenter / Descendre si nécessaire.
0x9C = Augmenter le QPI/VTT, le Vcore peut aider aussi pour ce message.
0x116 = Augmenter le voltage IOH, apparait lors de configuration Multi GPU ou d'overclocking GPU.

 ;)

Hors ligne x00x

  • Global Moderator
  • OCT Master
  • *****
  • Auteur du sujet
  • Messages: 5570
  • Bon Pied, Bon oeil
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #7 le: dimanche 23 janvier 2011 à 21:03 »
ca concerne toutes les architectures sous Windows.

ce sont les erreurs les plus fréquentes en Overclocking  après si tu as du 0x00 ...4e, 7E, C4 ou autres, cela vient de la RAM qui ne suis pas  8) .

c'est vrai qu'il existe d'autres erreurs moins fréquentes mais qu'il est bon de repertorier, j'ajouterais les codes que tu as trouvé à la base  :)
Un pov´ PC boiteux  :o

Hors ligne Choupy

  • OCT Master
  • ******
  • Messages: 1466
    • CPU: I7 6700K
    • CG: Sli 670 bios mod
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #8 le: lundi 24 janvier 2011 à 00:58 »
Oki cool alors ^^
En faite j'avais l'erreur 0x0A et je pensais que c'était la ram via ton post mais en faite dans ton poste tu as mis 1A j'avais pas fait gaffe au 1 devant dont je cherchais autour de ma ram, et en faite c'était ni la ram ni le QPI mais le Vcore.
Donc en cherchant je suis tomber sur un site avec ces codes de réferencer alors autant partager :).

;)

Hors ligne Tof

  • OCT Elite
  • *****
  • Messages: 810
    • CPU: I7-3930K@ 4.40 Ghz H100 Push-Pull
    • CG: Crossfire 7970HD Gigabyte OC
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #9 le: lundi 24 janvier 2011 à 03:57 »
Pour ma part trés bon tuto je vais imprimé les Erreurs BSOD car j'ai deja eu recourt a une liste et cela est trés utile  :)

Merci a vous  ;D
« Modifié: lundi 24 janvier 2011 à 10:39 par squallunix »

Hors ligne squallunix

  • OCT Passionné
  • ***
  • Messages: 290
    • CPU: I7 965 @ 4.6Ghz i7 980x 4.8ghz
    • CG: HD 4870 X2 + 8800GT physx GTX 580
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #10 le: lundi 24 janvier 2011 à 10:40 »
super ça va en aider plus d'un je pense.  :D

Désolé Tof, j'me suis planté, j'ai édité ton message au lieu de cliquer répondre, c'est pour ça que tu vois "édité par squallunix" en dessous de ton post, j'ai remis ton message d'origine, sorry.  ::)


CM: Evga 4 way-sli classified
CPU: i7 980x
CG: GeForce  GTX 580 Gainward Good Edition
Ram: G.Skill Perfect Storm 17066Mhz 9-9-9-24 1T
Alim: Be-quiet Dark Power P

Hors ligne radi

  • kurdich oc !!
  • OCT Passionné
  • ***
  • Messages: 184
    • CPU: i5 655k, i3 530, i5 670; i5 661 ...
    • CG: gtx 460 , sli gtx 280 ....
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #11 le: lundi 24 janvier 2011 à 18:22 »
super boulot ! bravo

Hors ligne chris

  • OCT Master
  • ******
  • Messages: 1260
    • CPU: I7 2600K
    • CG: MSI N580GTX Twin Frozr II
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #12 le: samedi 12 février 2011 à 19:10 »
merci pour ce tuto
vraiment bien réussis  :)
Carte mère Asus sabertooth
Processeur Intel I7 2600K LGA1155 monté avec un H70
Mémoire Gskill Ripjaws F3-1600CL9D-8GRM
carte vidéo MSI Gforce 580 Twin Frazor II OC
Disque Dure Kingston HyperX 120G en Raid0
Bloc d'alimentation Thermaltake TR2 RX-850W
OS Windows Seven 64 bits

Hors ligne Tsharii

  • Poisseux mais pas que !
  • OCT Master
  • ******
  • Messages: 1534
  • Poisseux quand même !
    • CPU: i7 2600S
    • CG: AMD HD 7970
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #13 le: vendredi 06 mai 2011 à 11:27 »
Pour le BSOD RSD j'ai vu que c'était lié aux drivers.

Peut être donc un problème de stabilité de la mémoire ou d'un bus.
Fractal Design Define XL Black Pearl - Xigmatek Utgard (en travaux) - PC secondaire en élaboration (en pause)
Dark Power Pro P8 900W 80+ Silver
Silver Arrow SBE Extreme
2 * Corsair FORCE GT 60 Go

Hors ligne x00x

  • Global Moderator
  • OCT Master
  • *****
  • Auteur du sujet
  • Messages: 5570
  • Bon Pied, Bon oeil
Un pov´ PC boiteux  :o

Hors ligne Tsharii

  • Poisseux mais pas que !
  • OCT Master
  • ******
  • Messages: 1534
  • Poisseux quand même !
    • CPU: i7 2600S
    • CG: AMD HD 7970
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #15 le: mercredi 25 mai 2011 à 18:33 »
Il y a pas une histoire avec TSMC qui retarde tout ça ?
Fractal Design Define XL Black Pearl - Xigmatek Utgard (en travaux) - PC secondaire en élaboration (en pause)
Dark Power Pro P8 900W 80+ Silver
Silver Arrow SBE Extreme
2 * Corsair FORCE GT 60 Go

Hors ligne x00x

  • Global Moderator
  • OCT Master
  • *****
  • Auteur du sujet
  • Messages: 5570
  • Bon Pied, Bon oeil
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #16 le: mercredi 25 mai 2011 à 18:54 »
Intel à ses propre usine ;) dont exit TSMC
Un pov´ PC boiteux  :o

Hors ligne Tsharii

  • Poisseux mais pas que !
  • OCT Master
  • ******
  • Messages: 1534
  • Poisseux quand même !
    • CPU: i7 2600S
    • CG: AMD HD 7970
Re : Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #17 le: jeudi 26 mai 2011 à 06:45 »
Intel à ses propre usine ;) dont exit TSMC

Ah bah tant mieux ! Ma prochaine architecture sera en 3D alors peut être.

Fractal Design Define XL Black Pearl - Xigmatek Utgard (en travaux) - PC secondaire en élaboration (en pause)
Dark Power Pro P8 900W 80+ Silver
Silver Arrow SBE Extreme
2 * Corsair FORCE GT 60 Go

Hors ligne Choupy

  • OCT Master
  • ******
  • Messages: 1466
    • CPU: I7 6700K
    • CG: Sli 670 bios mod
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #18 le: jeudi 26 mai 2011 à 22:53 »
Une révolution sa c'est cool !!!!

J'avais déjà lu ici et la la news sur les transistors 3D mais ce n'était pas aussi complet que ta news , merci de l'info :).

Et y a pu cas attendre ce que cela donne rendez-vous fin de l'année, début 2012.

 ;)

Hors ligne x00x

  • Global Moderator
  • OCT Master
  • *****
  • Auteur du sujet
  • Messages: 5570
  • Bon Pied, Bon oeil
Re : Mémo : tutoriel sur l'overclocking des cores i3 / i5 / i7
« Réponse #19 le: jeudi 26 mai 2011 à 23:18 »
production Q4 2011 et dispo debut 2012 Q1 normalement..

attendons les retours avant, car les cartes meres ont le temps de mûrir pour exploiter ce processeur.

Le 990X & XEON reste le top en multi, et bien entendu le sandy au plus haut de gamme.
Un pov´ PC boiteux  :o