Watercooling, le futur en marche...

Imprimer
Dimanche, 30 Avril 2006 22:33
Watercoolinggoutte propulse par vapeurA l’heure ou les techniques les plus avancées sont étudiées pour améliorer les pompes des systèmes watercooling (ionique, induction, magnétique…) des scientifiques remettent au goût du jour un principe mis en évidence au 18em siècle par le scientifique Allemand Johann Gottlob Leidenfrost.
 
Ce principe physique vous le connaissez, par exemple si vous laissez une poêle trop longtemps à vide sur le feu, puis vous versez de l’eau.

Les gouttes d’eau bouent instantanément, crépitent violement dans tous les sens pour finalement s’évaporer complètement, sans même avoir été en contact avec le métal.
 
 
 
 
Grâce à une surface spéciale (image ci contre), ces physiciens sont parvenus à se servir de cette énergie comme moyen de propulsion.
Les gouttes d’eau peuvent ainsi se déplacer dans une direction donnée.

La surface utilisé est en dent de scies, la goutte d’eau prend donc appuie sur un « lit de vapeur » qui la pousse en avant, du a l’inclinaison des paliers (12°).

Cette expérience,  à la base conçu pour faire la démonstration, que de l’énergie aléatoire pouvait être concentrée en une direction donnée, ouvre singulièrement une voie nouvelle au refroidissement des microprocesseurs et puces diverses.

Ces mêmes physiciens envisagent déjà d’utiliser la chaleur des processeurs pour faire fonctionner des circuits de refroidissement, finalement le processeur deviendrait lui-même la pompe, et le thermostat, puisque ce phénomène ne se produit qu’en cas de chaleur.

Un système tout en un !

Je vous laisse admirer le mouvement de la goutte filmée à très haute vitesse, car celle-ci se déplace à 5cm/s, elle semble presque « prendre vie ».

Voir la vidéo "goutte en mouvement"
(Cliquez sur le lien "Vidéo" au pied de l'image)
source BBC  
Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :