Home Tests Hardware Test Xigmatek NRP 500W : Une alim qui en a dans le ventre ?

30

Oct

2009

Test Xigmatek NRP 500W : Une alim qui en a dans le ventre ?

Écrit par Julien Arrachart   
Hits

Les configurations sont de plus en plus gourmandes, même si les constructeurs font de leur mieux pour diminuer la consommation de leur matériel, on pense notamment à l’amélioration de la finesse de gravure. Dernièrement, les nouvelles HD5870\HD5850 ont bénéficié du 40nm de TSMC, plus performantes que n’importe quelle solution MonoGPU d’avant, et pourtant leur consommation est amoindrie. Si on peut apercevoir davantage d’alimentations de 800Watts dans les configurations de joueurs, les petits blocs de 500W ont encore un bel avenir devant eux.

Lors du test de la dernière alimentation, la Be Quiet Straight Power E7 CM de 580Watts a récolté un Award de bronze. Un Award obtenu par sa prestation globalement satisfaisante, très silencieuse, avec cependant une variation sur la ligne +12V lors d’une forte charge, bien que cette variation soit totalement acceptable. Maintenant, c’est au tour de l’alimentation NRP 500W du constructeur Xigmatek d’aller sur le banc de test.

Xigmatech NFP 500W

 

La marque Xigmatek a su rapidement se faire un nom, la première fois, c’était lors de l’annonce de ses radiateurs avec la nouvelle technologie HDT (Heatpipe Direct Touch). Puis, avec ses boîtiers, dont le Midgard fut une excellente surprise, un boitier étonnamment complet avec une bonne finition par rapport à son prix. Enfin, le dernier domaine ou tente de s’imposer le constructeur, c’est sur les alimentations. Alors, va-t-il réussir à nous surprendre encore ?

 

 

 


Le bloc de Xigmatek est une alimentation passe-partout avec sa petite taille, du moins plus que raisonnable, puisqu’elle fait 160X150X87cm. Son socle est de couleur gris anthracite, quant à son design, il ne change pas d’un bloc standard. Le refroidissement est pris en charge par un ventilateur de la marque Young Lin Tech, et non un modèle du fabricant Xigmatek. En effet, le constructeur Xigmatek produisant des ventilateurs aurait pu mettre un de ses ventilateurs dans la chaine de production de cette alimentation. Pour en revenir rapidement sur le ventilateur, c’est un modèle en 140mm noir, le tout dissimulé sous une grille de la même couleur.

xigmatech nrp 500 exterieurxigmatech nrp 500 interieur

La connectique n’est pas extraordinaire, mais amplement suffisante pour toutes les configurations consommant moins de 500W. L’alimentation est équipée du connecteur 24Pins et du 8Pins P4 (compatible aussi 4Pins par un détachement d’une partie du câble), 6 Molex, 2 connecteurs Floppy, et 4 SATA. L’alimentation de la partie graphique est prise en charge par un connecteur de 6 Pins et un de 8 Pins (6 Pins) PCI-Express. Ce modèle ne fait pas l’impasse sur la gaine, tous les câbles sont entièrement gainés en noir.

Au niveau des spécifications, l’alimentation xigmatek possède 2 rails (Multirails) pour le +12V avec 20A chacun, et 37A cumulable (444W) et tout juste 15A pour le +5V. A l’intérieur le PCB ne prend pas tout l’espace et il est assez dépouillé, même si globalement la finition est soignée. Les composants ne sont pas des hauts de gamme, avec un condensateur primaire de 400V à 330µf et certifié à 85°, dans l’ensemble et pour le prix c’est assez correct.

xigmatech nrp 500 interieur 2xigmatech nrp 500 interieur 3

 

 

 


Nous avons opté pour une configuration Lynnfield, équipée d’un I5 750, 4Go DDR3 OCZ, et d’une PNY GTX285 afin de tirer le maximum de puissance sur l’alimentation. Avec cette plateforme de test, nous arrivons à 115 Watts en Idle et 430 Watts en full (consommation qui comprend la globalité de l’ordinateur). Ce qui laisse approximativement une marge de 70Watts, entre la consommation de l’ordinateur et la puissance de l’alimentation.

La nuisance sonore est relevée avec un sonomètre, en plus de cela, nous décrirons en quelques lignes le bruit émis par le ventilateur. Comme le comparatif ne comprend qu’une seule alimentation, le chiffre en dB(A) ne sera pas très parlant sans point de comparaison. Ci-dessous la description de la configuration complète :

  • EVGA P55 SLI
  • I5 750 @ 3,6GHz \ 1,3V
  • OCZ PC12800 2X2Go
  • PNY GTX285
  • Corsair X128 SSD

tensions xygmatech nrp 500w

Avant tout chose, signalons que la configuration dans sa globalité consomme 430Watts environ en full (relevé à la prise). Lors d’une sollicitation complète de la plateforme la tension du +12V chute de 0,27V. Si l’on compare avec le test de la BeQuiet testée précédemment, le modèle de Xigmatek fait légèrement moins bien, mais reste dans les normes pour la variation du +12V.

Le +5V a subi une augmentation, un passage de 4,93V à 4,99V, ce qui représente 0,06V. Une augmentation qui s’explique par le fait que les rails +12V et 5V sont couplés sur ce modèle d’alimentation, comme sur de nombreuses autres.

bruit xygmatech nrp 500w

L’alimentation de Xigmatek se fait discrète, on entend le ventilateur tourner, mais cela reste très acceptable. Chose remarquable, lors de l’augmentation de la charge d’environ 115 à 430W la vitesse du ventilateur n’a pas bougé d’un cheveu ! Le sonomètre n’a pas relevé le moindre écart, tout comme nos oreilles.

 

xigmatech nrp 500 ventilateur

 

 

 

 


La Xigmatek NRP 500W n’est pas l’alimentation parfaite, elle a donc ses quelques défauts, comme une variation assez prononcée sur le +12V avec une charge d’environ 430W. Mais ses tensions sont dans la norme ATX et n’auront donc aucun impact sur la stabilité de votre configuration, elle tient donc parfaitement sa charge annoncée.

Le bruit émis par le bloc est plus que correct, nous avons bien eu entre les mains des alimentations plus silencieuses, mais aussi plus des bruyantes. Sur ce plan-là, la Xigmatek s’en sort plutôt bien, bien que l’on aurait aimé un silence encore un peu plus présent, mais ne soyons pas trop exigeant.

À part cela, l’alimentation propose son petit lot de connecteurs qui est largement suffisant pour beaucoup de configurations. Elle propose un connecteur 6 Pins et un 8Pins (compatible 6Pins) pour la partie graphique, ce qui permet de connecter même la toute dernière HD5870 ! Et cette alimentation tiendrait parfaitement la charge, puisqu’une configuration Nehalem I7-920 et une HD5870 consomment environ 400\450W en charge, au détriment de l’overclocking.

Son prix est en sa faveur, avec ses 60€ elle est bien moins chère que les alimentations des autres marques en 500W. En effet, les 500W de grande marque se vendent plutôt vers les 80\100€, un écart non négligeable pour les utilisateurs ayant un budget plus que limité.

award-bronze-octeam

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires
Affichez les commentaires

Écrivez un commentaire


busy
 

Articles

Test Danger Den Double Wide Tower - 21 Black Series Edition

Test Danger Den Double Wide Tower - 21 Black Series Edition

Aujourd'hui nous allons tester le boîtier Danger Den Double Wide Tower...

Lire la suite

Test Asus Sabertooth X58

Test Asus Sabertooth X58

Asus que l’on ne présente plus, met à jour sa gamme...

Lire la suite

GOOC 2010 France : La Finale !

GOOC 2010 France : La Finale !

C'est la finale du GOOC 2010 France. Et c'est parti ! Notre...

Lire la suite
HitParade