Home Tests Refroidissement Test du Arctic F12 face à deux modèles récents

17

Nov

2009

Test du Arctic F12 face à deux modèles récents

Écrit par Julien Arrachart   
Hits

Plusieurs mois après nos derniers comparatifs de refroidissement, de nouveaux ventilateurs sont venus sur le marché. Ces nouveaux modèles apportent vraiment une touche de personnalisation, et sont uniques. Mais, est-ce pour autant qu’ils sont réellement plus efficaces ?

Toujours à la recherche du ventilateur silencieux et performant, beaucoup d’entre vous sont à l’affut des prochaines sorties. Vous n’avez donc sûrement pas raté les annonces qui ont été publiées sur la toile, concernant les constructeurs « Enermax », « Arctic Cooling », ainsi que « Be Quiet ». Chacune de ces marques nous propose une nouvelle gamme, feront-ils mieux que les modèles actuellement disponibles dans les boutiques ?

comparatif-artic-f12

Apollo puis Apollish, Enermax propose enfin un vrai stock sur son nouveau modèle, que nous avons vu pour la première fois lors du CeBIT 2009. Son look avec ses nombreuses leds disposées au centre du cadre est un véritable atout pour cet Apollish, qui ne laissera personne indifférent. Mais comme nous l’avons vu sur les anciens tests, le look du ventilateur ne fait pas tout, sera-t-il performant, telle est la question. Après le 12L et le F12Pro des ventilateurs pour boîtiers de chez Arctic Cooling, le constructeur propose une version presque identique, mais avec un cadre. Le but est avant tout de permettre le montage de ce nouveau modèle sur un radiateur processeur. Pour ce qui est de Be Quiet, le fabricant se démarque et nous propose un véritable ventilateur ayant des atouts à faire valoir, bien loin de ses précédents modèles orientés « tuning ».

 

 


Arctic Cooling propose son F12, cette fois-ci avec un cadre

On commence les présentations avec le dernier des F12 du constructeur Arctic Cooling, qui devrait intéresser beaucoup d’utilisateurs. Le L12 fut la première version, un ventilateur sans cadre, directement monté sur un socle par un montage à fixation souple afin d’éviter toute nuisance sonore émise par les vibrations. Quelques mois après, le F12 est arrivé, le changement est peu marqué et concerne uniquement la couleur, ainsi que la vitesse de rotation qui passe de 1000 à 1350Rpm.

F12 : Pour boitier, mais également compatible avec les radiateurs !

Ce nouveau F12 est une version prévue pour être montée sur un radiateur, alors, la disposition d’un cadre est indispensable.  Pour améliorer le débit d’air à rotation égale, Arctic Cooling a opté pour la solution de mettre plus de pâles, ce qui mène le nombre à 9 au lieu de 7 habituellement. Leurs dispositions et leur design ne sont pas laissés au hasard, et ont dû nécessiter une bonne charge de travail. On remarque que les pâles sont inclinées et bombées afin de brasser le maximum d’air pour obtenir en sortie un bon débit. Nous verrons si cette disposition a vraiment une influence sur les résultats dans la pratique.

La marque comme à son habitude garde toujours les mêmes coloris pour ses produits, à savoir un gris clair et du noir. Aucune led n’est présente sur ce modèle et encore moins de couleur flashy, les fans de tuning devront plutôt voir du côté de l’Apolish, ici c’est davantage un design classique.

arctic1arctic2

Avant de voir les spécifications techniques de ce modèle, parlons un peu de la boîte. Enfin, cela sera assez bref, car la boite ne demande pas beaucoup de paragraphe pour la décrire, ce n’est qu’une simple boite en carton. Et finalement, ce n’est pas plus mal, car cela réduira grandement le prix du produit, et en sus, d’être plus écologique. A l’intérieur, on trouve le ventilateur avec un sachet contenant 4 vis pour la fixation,  en revanche aucun adaptateur. En contrepartie de ce bundle très faible, le prix est vraiment très attractif et compense largement, pour à peine 6€ difficile de faire mieux !

arctic3

Surtout que la qualité est excellente, aucune bavure sur le plastique, une surface parfaitement lisse, la finition est exemplaire. A contrario du F12PRO, le nouveau F12 n’a pas le câble de gainé, dommage, mais ne soyons pas trop exigeant, reste à voir les performances.

Modèle

Arctic F12

Vitesse rotation

1350 RPM

Débit d'air

57 CFM

Nuisance sonore

25 dB(A)

Prix TTC

5€

1350RPM au compteur

Fonctionnant à la même vitesse que le F12Pro, ce nouveau modèle peut atteindre les 1350 RPM en 12V, pour un débit d’air de 57CFM ce qui est correct. Pour les nuisances sonores, rien est indiqué par le constructeur, seule information, le ventilateur serait silencieux, nous le vérifierons. La connectique se fait par une prise 3pins, ce qui permet au ventilateur d’être régulé via un rhéobus entre 5 et 12V, néanmoins, une version PWM existe aussi, il y en aura pour toutes les utilisations.

 

 


Enermax : Apollish ou comment mettre de la lumière dans son boitier

C’était en mars dernier lors du salon informatique du CeBIT, que le constructeur a envahi son stand de ventilateurs Apollo. Un stand rempli de ce modèle tous très lumineux et sous différentes couleurs comme du bleu, du rouge ou encore du vert. A ce stade-là, soyons francs, c’était surtout pour attirer l’attention sur le design tape-à-l'œil, on aime ou on n’aime pas, cela dépendra des goûts de chacun.

6 mois après le CeBIT, c’est la version Appolish  qui verra finalement le jour dans les magasins en France, à part un changement de nom, aucune modification n’est de mise. La boîte en plastique contient le ventilateur, 5 clips de fixation en caoutchouc, ainsi qu’un  adaptateur molex vers 3pins.

enermax5constructeur

Vous ne manquerez pas de lumière !

Comme nous l’évoquions en début de la présentation du Enermax, son look est très orienté « Tuning ». Confirmation faite par la couleur très flashy du ventilateur, un rouge en peinture très brillante. Le ventilateur sera aussi disponible dans d’autres coloris, en bleu, vert ou même en gris (led blanche). Il dispose d’un bracelet contenant 15 leds, le bracelet est fixé sur le contour intérieur, cela éclaire les pâles en rotation, tout en émettant un effet de lumière très sympathique.

enermax1enermax2

La qualité du ventilateur est très bonne, la peinture est complètement uniforme sans défaut. Disons qu’il vaut mieux, car le prix du ventilateur est très élevé, environ 17€ ! Heureusement, pour ce prix, il a au moins deux atouts : son design et l’autorégulation de la vitesse. Mais il reste un peu cher, espérons que les performances seront à la hauteur.

enermax3enermax4

Des spécifications alléchantes sur le papier

Le fonctionnement du ventilateur diffère des autres modèles du comparatif, et ce n’est pas évident de tester un tel ventilateur parmi d’autres solutions. Ce modèle est équipé d’une sonde de régulation, cette sonde prend en mesure la température (sur une plage de 25 à 55°) et détermine la vitesse en fonction. Une excellente solution pour ceux qui ne veulent pas s’embêter à réguler le ventilateur via un rhéobus ou de le laisser en 12v. Si cette solution de contrôle automatique est intéressante, elle a aussi un inconvénient. Le souci majeur est qu’il sera impossible de réguler soi même le ventilateur sur un rhéobus ! La sonde prend le dessus quoi que l’on fasse, seule solution, et c’est radical : couper la sonde. Si cette technique est sans risque, vous perdez la garantie de votre ventilateur !

Modèle

Enermax Apollish

Vitesse rotation

700 - 1700 RPM

Débit d'air

28,98 - 71,76 CFM

Nuisance sonore

15 dB(A)

Prix TTC

17€

A propos des spécifications techniques à proprement parler, commençons sur la vitesse du ventilateur, elle est autorégulée entre 700 et 1700 RPM. Avec cette plage de rotation, le débit d’air varie de 49,24 à 121,93 m³/h, pour la nuisance sonore, le constructeur Enermax indique 15 dB(A)  soi-disant silencieux.

 

 


Be Quiet : Nous propose un ventilateur sobre !

Contrairement à Enermax qui nous a fait parvenir son Appolish avec une touche de tuning, Be Quiet  nous propose un modèle plus classique. Le terme « Plus classique » concerne seulement le côté esthétique, car le design, lui, a beaucoup de petits plus à mettre en avant. Alors, ne perdons pas une seconde de plus pour le découvrir.

Sur le devant de la boîte se trouve une partie en plastique transparent laissant ainsi entrevoir le ventilateur. Au dos, on retrouve comme souvent les spécifications du produit, et un petit descriptif de la composition du bundle. Pour énumérer les pièces qu’il contient, il y a un adaptateur 3 pins vers Molex, et un deuxième adaptateur identique, mais ce dernier régule la tension à 7V. Pour finir, un sachet de vis  (clips) en caoutchouc, qui sera utilisable uniquement sur ce modèle de ventilateur.

bequiet1bequiet2

Un soin tout particulièrement apporté à la conception des pâles

Particularité propre au Be quiet, se sont les rainures sur les pâles, cela optimise le flux d’air émis. On note que les pâles sont moins nombreuses, seulement 7, ce qui est le standard sur la plupart des autres modèles. Elles sont assez courtes, mais légèrement bombées, elles sont en revanche plus épaisses et plus rigides que celles de l’Arctic Cooling. La finition est remarquable, comme tous les ventilateurs de ce comparatif, aucun constructeur n’a mis à la finition de côté.

Ce ventilateur est doté du système Ulta Silent Concept (USC), cela concerne la fixation en caoutchouc disposée sur les quatre coins du cadre. Le moteur est un mécanisme à palier lisse ((Fluid Dynamic Bearing) dît sans bruit et d’une durée de vie de 300 000H !  Sa vitesse de rotation est de 950 RPM en 7V et 1500 RPM en 12V, sachant que le ventilateur démarre à 3,5V, alors sa vitesse en 5V sera donc bien inférieure aux 950RPM.

Modèle

Be Quiet SilentWings

Vitesse rotation

1500 RPM

Débit d'air

50 CFM

Nuisance sonore

17 dB(A)

Prix TTC

16€

Le silence argument maitre du SilentWings

Le cadre aussi a été optimisé pour le silence,  les quatre coins pour la fixation sont des pads en caoutchouc souple évitant les vibrations. Par contre, contrairement au F12 Pro où l’emplacement sur un radiateur est impossible avec les fixations (des radiateurs CPU), le SilentWings peut être mis sur certains radiateurs. La finition et les quelques particularités de ce ventilateur ont un coût, environ 16€, ce qui est toujours moins cher que l’Enermax. Si les performances se révèlent être très intéressantes alors le prix serait justifié.

 

 


 

Configuration de test

EVGA P55 SLI
I5 750 @ 3700MHz \ 1,32V
Coolermaster Hyper 212 Plus
2 x 2Go OCZ PC12800
GTX285 PNY
SSD Corsair X128
Nexus RX8500 - 850W


La nuisance sonore est relevée avec un sonomètre à 15cm du ventilateur.
Concernant la température du processeur, elle est relevée au bout de 30minutes d'OCCT
(il s'agit d'une moyenne des 4 core, température ambiente de 25° dans la pièce.)

 

Températures test artic cooling f12

Bruit test artic cooling f12

 

Arctic F12: Conclusion positive

Au vu des graphiques, il n’y a rien à reprocher au F12 qui se montre très performant pour un bruit émis plus que raisonnable. Pour les comparaisons, nous avons rajouté une version du Coolermaster, le R4 L2R, une version achetée qui est indiquée pour 2000RPM (modèle avec LED), et finalement, il ne fonctionne qu’a 1600RPM (12V) ! Alors oui, le F12 d’Arctic Cooling ne monte pas à 1600RPM ! Mais en 12V et avec ses 1350RPM il offre des performances légèrement meilleures, cela se tient dans un mouchoir de poche, mais il arrive devant le R4 L2R en restant plus silencieux ! A bruit égal, il parvient à faire mieux que le R4 L2R sans trop de peine, c’est seulement en 5V là ou l’Arctic tourne nettement moins vite, que le Coolermaster arrive à faire mieux. Si l’on compare à tension équivalente, le Coolermaster R4 L2R parvient à finir devant, mais avec une nuisance sonore bien plus élevée.

Serait-ce un best-seller du refroidissement ? Cet Arctic F12 a vraiment tout pour plaire, il est très séduisant pour ses performances et sa nuisance sonore qui reste correcte, le tout à un prix très bas ! Si vous voulez rénover le refroidissement de votre configuration à faible prix, le F12 sera le meilleur choix.

Award Gold OCTeam 2009

Enermax Apollish: les performances

Nous avons pris la décision de ne pas inclure les résultats du modèle Enermax avec les autres modèles, cela aurait été à son désavantage. Pour rappel, le principal intérêt de cet Appolish, hormis son look, c’est le contrôle automatique de sa vitesse via la sonde de température. En idle, le processeur est à 43° pour environ 32,9 dB(A), une fois en charge sous OCCT la température monte à 70,75° par contre le ventilateur reste silencieux avec 34,7° ; pour ce faire, nous avons placé la sonde entre deux ailettes du radiateur sur la partie base. Ce n’est donc pas un « foudre de guerre », mais il remplit parfaitement son travail, l’autorégulation fonctionne correctement et tient le processeur (overclocké) à une température convenable, sans que l’utilisateur n’ait la moindre intervention à faire.

Nous le conseillons donc sans hésitation aux utilisateurs voulant une configuration silencieuse avec un petit look tape à l’œil, sans toutefois rechercher la performance. Seul inconvénient que nous lui trouvons, son prix légèrement trop élevé à notre goût, 17€ cela risque de ne pas plaire à tout le monde.

Be Quiet SilentWings: le silence

Pour un ventilateur silencieux, 1500 RPM cela fait beaucoup, alors on se demande s’il ne sera pas trop bruyant. Mais la surprise est de taille, car à 1500Rpm il ne fait que 36,3 dB(A), très silencieux ! Le rapport performances \ bruit est presque du même ordre que l’Arctic, ce qui est très bon. On retiendra qu’il n’y aura pas besoin de sous volter ce ventilateur malgré ses 1500RPM, et que les performances sont plus que correctes, Be Quiet a trouvé le moyen d’augmenter la vitesse avec le bruit le plus faible.

Le SilentWings est un bon modèle, on ne peut pas dire le contraire après l’avoir testé, par contre, on aurait plus vu son prix inférieur au 15€ grand maximum au lieu de 17\18€. Pour les 10€ euros de plus que l’Arctic, on a un ventilateur très silencieux même en 12V, donc nul besoin de le sous volter, et il dispose d’un système anti vibration. Amateur de silence, le Be Quiet SilentWings sera la solution parfaite pour vos oreilles.

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires
Affichez les commentaires

Écrivez un commentaire


busy
 

Articles

Test Danger Den Double Wide Tower - 21 Black Series Edition

Test Danger Den Double Wide Tower - 21 Black Series Edition

Aujourd'hui nous allons tester le boîtier Danger Den Double Wide Tower...

Lire la suite

Test Asus Sabertooth X58

Test Asus Sabertooth X58

Asus que l’on ne présente plus, met à jour sa gamme...

Lire la suite

GOOC 2010 France : La Finale !

GOOC 2010 France : La Finale !

C'est la finale du GOOC 2010 France. Et c'est parti ! Notre...

Lire la suite
HitParade