Home Tests Refroidissement Test du GFXChilla de Coolink - Resultats du test

26

Mar

2008

Test du GFXChilla de Coolink - Resultats du test

Écrit par Myrdhin   
Hits

Résultats du test

temp_iddle.jpg

 

Les températures en iddle sont prises en 2D, avec GPU-Z, et donc avec les fréquences et tensions réduites par le pilote Catalyst d'ATI. Elles sont révélatrices déjà de la hiérarchie des refroidissement présents. Il y a trois sondes sur la X1800XT, la sonde gpu, la sonde WRM, c'est à dire de l'étage d'alimentation de la carte, et enfin la sonde PCB.

Pour le gpu, on voit bien que le ventirad stock est dépassé par les deux autres, principalement par le GFXChilla, qui se permet même en 7 volts une différence de 10 degrés. En 12 volts, l'écart passe à 14.5 degrés, la messe est dite. Le VF700 s'en sort pas mal, au niveau du GFXChilla en 7v, alors que lui est en 12v.

Pour les WRM, le résultat est un peu différent. Le ventirad ATI, avec 59°, est encore une fois le plus chaud. Il est dans cet excercice défavorisé par le flux radial de son ventilateur, quoique la prise d'air se trouve dans l'axe du radiateur des mosfets. C'est le VF700 qui surprend avec le meilleur résultat. Mais là encore, ce n'est pas vraiment étonnant si on analyse le pourquoi du comment. Les ailettes sont assez espacées, sans caloduc pour freiner le flux d'air, et l'étage d'alimentation profite donc à plein du flux engendré par son ventilateur, qui tourne tout de même à 2600 tours. Le GFXChilla quant à lui est bien meilleur que le ventirad stock, et même en 7v, il maintient les mosfets à une température raisonnable.

Pour le PCB, Le GFXChilla donne un très bon résultat. Même sous volté, il est 10° en dessous du ventirad ATI! En 12v, c'est carrément 15° d'écart, pour un ventilateur annoncé à 2000 tours en 12v. Le VF700 reproduit son excellent résultat vu sur le WRM, toujours pour les mêmes raisons.

Globalement :

Un ventirad c'est un tout. Il ne peut pas se contenter de refroidir correctement qu'une partie de la carte. Il faut donc privilégier un refroidissement qui permette un refroidissement homogène des éléments présents. Ici le VF700 et le GFXChilla, autant en 12v qu'en 7v, remplissent parfaitement leur rôle. Contrairement aux deux autres, la ventilation du ventirad ATI est régulée en fonction de la température, et ceci pour permettre une réduction des nuisances sonores. Cela ne l'aide pas à obtenir les températures les plus basses, c'est certain, mais pas non plus à obtenir le silence, comme nous le verrons plus loin.

 

temp_en_full.jpg

 

 

Les températures en full sont relevées avec ATITool, donc en fréquences et tensions 3D. On retrouve les trois sondes, analyse à suivre.

Pour le gpu, le GFXChilla enterre non seulement ses deux concurrents, mais intrinsèquement, ses résultats sont excellents vu la chauffe du R520. En 12v, avec 58° relevés, c'est près de 20° de moins que le ventirad ATI! En 7v, il reste bien en dessous d'une température critique, et garde une marge de 8,5° avec le ventirad stock, sous la barre des 70°. Ici c'est le VF700 qui montre ses limites. Il n'est clairement pas adapté à la X1800XT, et ce n'est pas par hasard que Zalman a sortit le VF900.

Pour le WRM, le GFXChilla s'en sort très bien en 12v, avec encore une fois un écart conséquent sur le ventirad ATI. Par contre, en 7v, le flux d'air est clairement juste, et les mosfets se retrouvent à 91°, un peu chaud, même si en théorie ils peuvent tenir jusqu'aux environs de 120°. Le VF700 excelle toujours pour ventiler la carte graphique dans son entier, et donc l'étage d'alimentattion en profite pour se maintenir à une température basse.

Pour le PCB, l'ordre est le même, avec le ventirad ATI en queue de peloton, le VF700 qui ventile la carte, et le GFXChilla qui s'en sort très bien en 12v, un peu moins bien en 7v, toujours pour un flux d'air un peu léger.

Globalement :

Le verdict du burn est tombé, et le GFXChilla se démarque nettement. En 12v il écrase ses concurrents du jour, et en 7v, pourra être viable selon la configuration de votre boitier, selon la ventilation interne. Non seulement il obtient, et de loin, le meilleur résultat en refroidissement gpu, mais il est aussi polyvalent en refroidissant correctement le reste de la carte.

 

 



 

Articles

Test Danger Den Double Wide Tower - 21 Black Series Edition

Test Danger Den Double Wide Tower - 21 Black Series Edition

Aujourd'hui nous allons tester le boîtier Danger Den Double Wide Tower...

Lire la suite

Test Asus Sabertooth X58

Test Asus Sabertooth X58

Asus que l’on ne présente plus, met à jour sa gamme...

Lire la suite

GOOC 2010 France : La Finale !

GOOC 2010 France : La Finale !

C'est la finale du GOOC 2010 France. Et c'est parti ! Notre...

Lire la suite
HitParade