Home Tests Refroidissement Test du ventirad Gelid Silent Spirit

03

Déc

2008

Test du ventirad Gelid Silent Spirit

Écrit par Julien Arrachart   
Hits
Peu encombrant, un prix fort raisonnable, à première vue ce ventirad Gelid Silent Spirit a tout pour plaire.
Sera-t-il aussi séduisant dans les performances pratiques ? Nous n’avons pas perdu de temps pour le tester et confirmer ces dires.

Gelid a décidé de s’imposer dans ce milieu, surtout en diversifiant leurs offres. Contrairement aux nouvelles marques, qui bien souvent restent très longtemps avec une voir deux séries de produits dans leurs catalogues, Gelid s’étale. En effet, après avoir annoncé ses premières séries de ventilateurs nommées « Wind », puis les « TC », ensuite la pâte thermique a fait son apparition, c’est maintenant au tour du refroidissement CPU de prendre place avec le Gelid Silent Spirit.

Gelid Silent Spirit


Lancée en ce milieu d’année, la société Gelid a été développée par quelques anciens ingénieurs de la grande marque Arctic Cooling. Etant donné les connaissances des anciens employés dans ce domaine, la marque part sur de bonnes bases. Ils n’ont donc pas quitté leur ancien secteur et restent dans le refroidissement.

Deux semaines de cela, nous avons publié un comparatif de 48 ventilateurs, parmi ce grand nombre de références, Gelid fut présent. Leurs ventilateurs n’ont pas réussi à se démarquer principalement a cause de performances trop justes. Cette fois-ci, le constructeur met en avant son ventirad, sous la référence « Silent Spirit » pouvant se traduire par « esprit silencieux », ce qui laisserait présager du bon. Essayons de savoir si ce radiateur porte bien son nom.

Plateforme de test



Description
L'emballageL'emballage arrière

La boite reste classique avec la mise en place d’une poignée pour la transporter facilement, mais celle-ci n’est pas lourde, elle n’excède pas les 400Gr au total avec le contenu.
Gelid, nous laisse l’occasion de pouvoir apercevoir une partie du radiateur par l’ouverture plastifiée sur le devant de la boite. Sur les cotés sont inscrites les diverses spécifications, ainsi que les points forts du produit, tels que le silence, l’angle formé par le radiateur… Mais nous y reviendrons en temps voulu.

Le ventirad GelidLe ventirad Gelid 2

Le radiateur en lui-même n’est pas très grand, il peut entrer sans grande difficulté dans presque tous les boitiers, seul le ventilateur d’origine gênerait peut-être en hauteur sur certains boitiers HTPC de petites tailles. En effet, ses dimensions sans son ventilateur sont de 72 x 100 x 92mm (hauteur / largeur / longueur). Une fois le ventilateur installé dessus, on passe de 72mm à 108mm, il rajoute environ 40mm, ce qui n’est pas négligeable, on aurait préféré un ventilateur prenant moins de place.

Le Gelid Silent Spirit en place

La fixation du ventilateur sur le radiateur se fait par quatre clips, deux de chaque côté, il sera donc aisé de le retirer et de le remettre facilement, il sera même possible de le remplacer par un autre modèle de 92mm, possédant des trous de fixations sur chaque coins.
En continuant sur le ventilateur, d’après les spécifications émises par le constructeur, il serait silencieux, avec un débit d’air de 45.8 CFM max, le tout pour un bruit compris entre 10 et 25.8 dB(A).
Le modèle adopté est un PWM, il est auto régulé automatiquement selon la température émise par le processeur, ce qui permet de minimiser le bruit, en diminuant la vitesse du ventilateur lorsque le PC est peu sollicité, qui peut varier entre 900 et 2400 RPM.
Les pâles du ventilateur reprennent les mêmes couleurs que la série « Silent TC » du constructeur, un gris anthracite très clair. Elles sont très petites, ne dépassant pas les 26mm, en contrepartie, elles sont très bombées et plus épaisses que la plupart des autres pâles des concurrents.

Le radiateur et ses caloducs

Autre particularité propre à ce radiateur, c’est la conception des ailettes, elles possèdent sur toute la surface des petits picots, qui figurent plus dans l’aspect visuel, qu’un apport pour améliorer le refroidissement, du moins il sera dur de pouvoir le démontrer. Toujours à propos des ailettes, on peut s’apercevoir qu’elles ne font pas toutes la même hauteur, plus précisément, deux ailettes sur cinq sont 3mm plus hautes, ce qui crée un dégradé. Dans la théorie, cette conception permettrait de mieux faire circuler le flux d’air émis par le ventilateur entre chaque ailettes.
Les Heatpipes, système incontournable pour les radiateurs, sont au nombre de 4 pour un diamètre d’environ 7mm. En observant le radiateur, surtout vu de côté, les heatpipes sont inclinés en hauteur, ce qui permet aux ailettes d’être inclinées de quelques degrés par rapport à la base, ce qui a pour but d’optimiser la direction du flux d’air. Le ventilateur refroidira plus facilement aussi les composants proches du socket, comme le radiateur northbridge par exemple, pour gagner un peu en température, ou encore pour évacuer plus rapidement l’air chaud vers le ventilateur en extraction à l’arrière du boitier.
Il n’est pas évidant de montrer cette inclinaison sur une photo, c’est plus remarquable visuellement, nous avons donc fait deux traits en rouge, pour montrer un point de repère.

L'ouverture d'angleLa base du silent spirit

Terminons par la base du radiateur, qui est composée d’une petite plaque en cuivre, le dessus de la base comporte directement sur elle-même des ailettes. On retrouve aussi les 4 heatpipes qui la traversent de part et d’autre.

Globalement la qualité est très réussie, aucun défaut, la finition est très bonne. Le câble du ventilateur est entièrement gainé sur toute sa longueur. Les ailettes étant fines, le moindre petit choc marque, il faudra donc faire attention lors de la manipulation. D’origine pour la fixation, on dispose des clips Intel socket 775, la compatibilité avec les AMD est plus large, étant aussi utilisable sur socket 754, 939, 940, AM2 et AM2+.

Résumé technique
  • Vitesse ventilateur (RPM) 900 - 2400 (PWM)
  • Débit d’air (CFM) 45.8
  • Nuisances sonores (dB(A)) 10 – 25.8
  • Taille du ventirad (ventilateur compris) 108 (l) x 100.5 (w) x 125 (h) mm
  • Poids 370G
  • Prix 25€

Banc de test

Pour cette review du Silent Spirit de Gelid, nous l’avons comparé au radiateur Intel Box du processeur de test, à savoir celui d’un E2180. Afin d’avoir des températures plus chaudes, nous avons overclocké le processeur à 3 GHz en augmentant considérablement son voltage à 1.5V. Les deux ventirads étant des modèles PWM, nous les avons branchés sur une prise 4 pins de la carte mère, puis nous avons réalisé les tests en idle et full avec la mesure des températures et des nuisances sonores.

Pour bencher et ainsi solliciter le processeur, nous avons utilisé le logiciel OCCT, les températures sont relevées avec le même logiciel. Pour la mesure des nuisances sonores, ce fut avec un sonomètre placé à 10cm au dessus du ventirad.
  • Abit I-N73HD
  • E2180 @ 3 GHz / 1.5V
  • A-Data 2 x 1 Go PC6400
  • MSI 9400 GT passif
  • Boitier HTPC Antec NSK2480.

Graphique Températures °C
temperatures

Le Silent Spirit, montre sa dominance dès le premier test en idle, évidemment l’écart n’est pas énorme, mais l’on gagne tout de même 2°. Une fois la configuration en Full, ou le processeur atteint les 62° avec l’Intel Box, le Gelid lui refroidit efficacement et permet de faire 52° ! Soit 10° de moins que l’Intel box, ce qui représente un écart assez important !
Pour un radiateur étant principalement tourné pour les ordinateurs HTPC ou les petites configurations, il offre de très bonnes performances.

Graphique Nuisances Sonores dB(A)
son

Si en idle, il se montre relativement silencieux avec ses 41.2 dB(A) ! En full c’est tout le contraire, étant PWM, sa vitesse est auto régulée, et monte très rapidement dans les RPM au bout de 3 min d’OCCT pour atteindre 51.7 dB (A). Peu agréable à une telle vitesse, sans aucun doute, il tourne à ses 2400 RPM !

Nous avons diminué le voltage du processeur à 1.40V, puis nous avons recommencé le test de 20 minutes sur OCCT, la température étant moins importante, le ventilateur tournait bien moins vite, et n’a pas fait plus de 45 dB(A), restant ainsi assez discret.


Conclusion
Le Silent Spirit plein pot

Après le test des ventilateurs du constructeur Gelid qui nous avait peu enchantés par des performances en retrait par rapport aux autres concurrents, le Silent Spirit quant à lui, nous davantage convaincus.
L’écart des températures est assez prononcé comparé à l’Intel box, en idle, la différence est de 2°, mais l’écart se creuse davantage en full, permettant au Silent Spire de prendre le devant de 10° d’avance par rapport a l’Intel Box, des performances tout bonnement très bonnes.

Pour les nuisances sonores, elles peuvent devenir bruyantes lorsque le voltage du processeur est augmenté significativement. Mais, il faut savoir que ce genre de petit radiateur, dont l’utilité est souvent dans des HTPC ou des ordinateurs peu ou pas overclockés se fait discret, et c’est bien le cas de ce Silent Spirit. On peut juste regretter qu’il s’emballe très rapidement dans les RPM au-dessus des 50° pour le processeur de test. Néanmoins, le radiateur laisse la possibilité d’un changement de ventilateur.

Il faut savoir que l’ordinateur n’est jamais aussi fortement sollicité que le fait le bench OCCT, ainsi, en utilisation quotidienne, comme nous avons pu le faire pendant plusieurs jours, le Silent Spirit se révèle être confortable pour ses faibles nuisances sonores, et au final porte bien son nom.

Pour le prix, la qualité est excellente, les performances bonnes, et une nuisance sonore faible en condition quotidienne, on ne peut pas reprocher grand chose à ce petit refroidissement, qui remplit parfaitement les conditions pour être un bon ventirad !

Il ne reste donc plus qu’à attendre quelques jours, le temps que les magasins d’assembleurs proposent ce Gelid Silent Spirit, au tarif fort abordable d’environ 20 à 25 € TTC.

4.5/5

Commentaires (0)

Flux RSS pour les commentaires
Affichez les commentaires

Écrivez un commentaire


busy
 

Articles

Test Danger Den Double Wide Tower - 21 Black Series Edition

Test Danger Den Double Wide Tower - 21 Black Series Edition

Aujourd'hui nous allons tester le boîtier Danger Den Double Wide Tower...

Lire la suite

Test Asus Sabertooth X58

Test Asus Sabertooth X58

Asus que l’on ne présente plus, met à jour sa gamme...

Lire la suite

GOOC 2010 France : La Finale !

GOOC 2010 France : La Finale !

C'est la finale du GOOC 2010 France. Et c'est parti ! Notre...

Lire la suite
HitParade