Home Dossiers et tutos Overclocking Tutorial overclocking AMD 64 - Overclocking AMD 64:la technique

22

Mai

2006

Tutorial overclocking AMD 64 - Overclocking AMD 64:la technique

Écrit par Myrdhin   
Hits
Il y a plusieurs façons de procéder, mais celle que je vous propose à l'avantage de permettre de cerner les limites de votre matériel.Quand on monte le fsb du processeur, on bloque forcément arrivé un moment, et la question qui souvent se pose à ce moment là: mais qu'est-ce qui bloque mon overclocking? On monte le vcore encore un peu, le vChipset, ou alors c'est la ram qui veut plus??
Pour éviter ce genre de question existentielle(!), il existe une méthode simple.C'est vrai que cela prend du temps, mais au final, on en gagne en fin de compte!Pour cela, il suffit de tester chaque partie indépendement les une des autres.Comment? Et bien en testant les capacités du chipset, puis celles du processeur, et enfin celles de la mémoire, on peut connaitre les limites de chaque composant de manière relativement claire.
Avant toute chose, direction le bios pour bloquer ce qu'il y a à bloquer.Le bus PCI/AGP/PCIe (au choix de la plateforme) sur respectivement 33/66/100mhz, et désactivez aussi le Cool & Quiet. Pendant qu'on y est, mettez aussi en "disabled" tout ce qui est à base de "Spread Sprectrum", cela peut sinon causer des instabilités.
{mosimage}


Trouver la limite de l'HTT du chipset:


Je vous conseille de commencer par le chipset.C'est la carte mère qui conditionne en grande partie l'overclocking du processeur.Savoir jusqu'où elle "monte" est donc essentiel.Pour ce faire, redirection le bios, pour paramétrer ce qu'il faut.
Sur la page où sont situés les paramètres d'overclocking (nommée différement selon les marques de cartes mères), MB Intelligent Tweaker pour ma part, on réduit le coefficient du processeur à x5, celui du LDT à x1 (au lieu de x4 ou x4 selon le chipset), on passe la ram en ratio 100 (au lieu de 200) ou à 200 au lieu de 400 sur certains bios.On ne touche à aucun voltage pour le moment.Ayez en tête que ces réglages peuvent être à des endroits différents selon votre bios, il faut un peu chercher des fois...
Il ne reste plus qu'à monter le HTT par palier (de 10mhz au départ,puis de cinq arrivé à un niveau), et de tester à chaque fois la stabilité.Pour ce faire, le plus simple est de tester rapidement avec un logiciel de bench bien connu, SuperPI , en calculant un Million de décimal par exemple.Ce petit programme est rapide, et permet de tester sans attendre trop longtemps en donnant une relative bonne idée de la stabilité du système.Dès que le calcul plante, c'est que c'est trop haut.Il suffit donc de baisser un peu le HTT, et de lancer un logiciel plus stressant pour valider le HTT trouvé.C'est avec Prime95 que l'on peut le faire, ou OCCT éventuellement, en mode torture bien sûr, jusqu'à trouver le max stable, quitte à réajuster le HTT, et ce, pendant plusieurs heures.
Un NForce 4 est logiquement capable d'atteindre au moins les 300 de HTT, voir beaucoup plus, certaines marques dépassent les 400! Mais selon la carte mère, il est aussi possible de planter à 250mhz...Pour les autres chipsets, je vous laisse le découvrir par vous mêmes, et je compte sur vous pour un retour d'information sur le forum.
Ceci fait, la limite du chipset est connue, et permettra de comprendre d'éventuelles limitations, et donc des questions sans réponses en moins!
{mosimage}{mosimage}


Trouver la limite du processeur:


Direction le bios là aussi, pour paramétrer tout ça.Il faut passer le coefficient LDT à x1, la ram en ratio 100(1/2 en fait), toujours pour que ces éléments ne viennent pas perturber la montée de l'HTT du processeur.Le coefficient du processeur quant à lui est mis en auto ou au plus haut possible.Je vous rappelle qu'à ce stade nous n'avons toujours pas augmenté la moindre tension, donc tout en auto pour les vcore et les autres.
Ensuite on reproduit la même chose qu'avec le chipset.On monte le HTT d'un cran, par palier de 5mhz par exemple, selon le coefficient du processeur.Si c'est un coef 11 ou 12, 5mhz représentent une augmentation de 55/60mhz à chaque palier(5x11=55mhz), ce qui est bien au départ éventuellement, mais un peu trop quand on cherche la limite.Et on teste à chaque palier, toujours avec SuperPI 1Million.
Quand le calcul échoue, deux choix s'offrent à vous.Soit on décide de connaitre le maximum stable de son processeur à son vcore d'origine, soit on décide de continuer à monter et on augmente le vcore pour le permettre.
Pour le premier choix, il suffit de baisser un peu le HTT, et de tester avec Prime95 (deux sessions si dual core).Deux heures et on peut dire que c'est stable, six heures que c'est "rockstable", et au delà de dix heures que c'est stable à 99%!
Une fois cette étape réalisée, on peut continuer si on en a envie (ou si on est curieux) en montant le vcore d'un cran, et ainsi de suite.Pour le vcore maximal pour une utilisation 24h/24 et 7jours/7, entre 15 et 20% d'augmentation semble suffisant.Mais la température est aussi à prendre en considération : 55° en full (utilisation à 100% du CPU) étant une limite sécurisante.Bien entendu, un refroidissement performant peut permettre de dépasser la limite de tension, tant que les températures restent à des valeurs "acceptables".
Vous connaissez désormais le maximum de votre processeur à une tension que vous vous êtes fixés.
{mosimage}{mosimage}



 

Articles

Test Danger Den Double Wide Tower - 21 Black Series Edition

Test Danger Den Double Wide Tower - 21 Black Series Edition

Aujourd'hui nous allons tester le boîtier Danger Den Double Wide Tower...

Lire la suite

Test Asus Sabertooth X58

Test Asus Sabertooth X58

Asus que l’on ne présente plus, met à jour sa gamme...

Lire la suite

GOOC 2010 France : La Finale !

GOOC 2010 France : La Finale !

C'est la finale du GOOC 2010 France. Et c'est parti ! Notre...

Lire la suite