Auteur Sujet: [TUTO] Watercooling : Choisir son/ses waterblock(s)  (Lu 14678 fois)

Hors ligne Vanzan

  • OCT posteur
  • **
  • Auteur du sujet
  • Messages: 123
    • CPU: Core i7 950
    • CG: Sli Asus GTX 460
[TUTO] Watercooling : Choisir son/ses waterblock(s)
« le: mercredi 14 décembre 2011 à 08:46 »
Ce topic fait lien avec mon Tuto concernant les bases du watercooling que vous pouvez trouver dans la meme section du forum. Si vous ne connaissez pas encore bien le refrodissement liquide, je vous invite a visiter ce topic en premier.

Choix d´un waterblock

Choisir un waterblock est devenu aujourd'hui aussi simple que de choisir une paire de chaussures : On va au magasin, on prend une paire qui nous plait et si on a la bonne pointure c'est parti  :D

Waterblock CPU

Il existe profusion de waterblocks pour CPU. Afin de diriger son choix, on peut avant tout aller sur un site regarder la liste des waterblocks selon le socket de son CPU et puis en choisir quelques uns qui nous plaisent bien. Cherchez ensuite un test de performances sur des sites spécialisés pour vérifier que le modèle convoité remplit bien son rôle et vous êtes fixés. Cela dit même le plus basique des waterblocks remplira mieux son rôle que le meilleur des ventirads. Si vous choisissez votre modèle vous pourrez même trouver des plaques de fixation pour différents sockets permettant à votre Waterblock CPU d'être pérenne dans le temps même dans le cas d'un changement de config. Swiftech propose ce genre de waterblocks, le mien à personnellement tenu 3 sockets depuis son achat, plutôt rentable  ;)

Waterblock GPU

Pour les cartes graphiques ça se complique un tantinet. Il existe des waterblocks génériques de même dimension que pour les CPU qui viendront refroidir le GPU, mais je ne conseille ce choix que dans le cas ou vous voulez simplement éviter le stock air cooling de la carte graphique. Dans le cas contraire et même si cela peut s'avérer fastidieux, partez sur un fullblock (qui couvre non seulement le GPU mais aussi les blocks mémoire de la carte graphique)
Pour choisir ce fullblock on commence par chercher la liste de waterblocks pour son modèle de carte, genre je possède une gtx  xxx alors je cherche un waterblock pour gtx xxx. Le seul soucis c'est que les design du VRM (partie droite de la carte) change selon les constructeurs même pour une même carte. Suivant les versions, plus ou moins de mémoire etc etc etc on se retrouve avec des designs différents pour chaque marque. Et au final cela pose problème car les constructeurs de waterblocks ne vont pas s'amuser a créer un waterblock pour chaque carte de chaque marque. Il faut donc chercher la compatibilité du waterblock avec votre modèle de carte sur le site du constructeur du waterblock qui fournit une liste précise des cartes compatibles. Et parfois malheureusement votre carte n'est compatible avec aucun des waterblocks présents sur le marché parce que les puces mémoires ne seront pas placées comme sur le modèle générique. Si vous avez de la chance vous pourrez alors trouver un waterblock partiel qui couvrira GPU et puces mémoires du centre sans couvrir l'étage d'alimentation de la carte a l'extrémité droite. C'est un bon compromis

J'illustre içi mes dires par rapport au VRM de deux GTX460 de marque différente. Regardez la différence



Waterblock Carte mère

C'est un peu plus simple en ce qui concerne les cartes mères étant donné que les waterblocks sont dans ce cas conçus pour des modèles spécifiques, qui en général sont des cartes mères situées entre le milieu-haut et haut de gamme. Ces cartes mères sont conçues pour subir des variations de tensions et pouvoir les encaisser grâce à un étage d'alimentation extrêmement stable, bref des cartes dédiées à l'overclocking quoi, comme la gamme RoG d'Asus par exemple. Ce type de carte n'étant pas aussi nombreuses que les cartes graphiques, on trouve facilement LA référence précise de waterblock pour sa carte mère, couvrant chipset et mosfet. Leur utilité cependant se bornera à des utilisateurs exigeants qui vont pratiquer un overclocking aux petits oignons, de la tranche modéré à extrême. Pour un overclocking léger à modéré le refroidissement des chipsets et mosfets ne sera pas réellement utile puisqu'ils n'en prendront pas des masses dans les dents.

Waterblock mémoire vive

Concernant la mémoire vive, étant donné que l'overclocking passe par une optimisation des timings et fréquences mémoire pour éviter d'être bridé par cette dernière (Effet goulot d'étranglement qui fait que c'est la RAM qui limite la montée en fréquence de l'ensemble de l'Unité centrale),  il est intéressant si l'on est pratiquant d'overclocking sérieux sans pour autant aller chercher la limite des composants de refroidir la mémoire, moins pour éviter qu'elle surchauffe que pour améliorer leur longévité. La RAM chauffe beaucoup et si vous voulez un système OC de façon permanente par exemple pour jouer, il vaut mieux refroidir ces petites chéries. Les waterblocks associées sont relativement standards a partir du moment ou les barrettes sans leurs radiateurs d'origine ont toutes la même architecture DDR. Vérifiez tout de même si des modèles ne sont pas exclusifs à certaines marques avant de vous faire avoir  ;D

Comme cité dans le post principal il existe aussi des waterblocks pour disque dur, mais c'est proprement inutile et tend à disparaitre, les disques durs ne chauffent pas suffisamment pour nécessiter un refroidissement liquide. Et puis un disque dur ça ne s'overclocke pas  :D
Bref de toute façon on tend à généraliser le SSD qui lui ne chauffe pratiquement pas donc oubliez ces waterblocks à moins de vouloir tout simplement jouer sur l'esthétique de votre machine.
« Modifié: jeudi 01 août 2013 à 14:47 par Vanzan »
''Fais le...ou ne le fais pas ! Mais il n´y a pas d´essai...'' - Maitre Yoda  :icon_biggrin: